Combattre le burnout scolaire - 1

Le dans «perso» par Eleos
Mots-clés: , ,

Fuck you life, ...

Dans un précédent article, je parlais de faire un semestre de pause, de me concentrer sur moi. C'est ce que j'ai fait

Mais comme disent les anglophones, "life is a bitch", et je n'ai pas réussi à reprendre la vie scolaire que je souhaitais. Le burnout est toujours là, et il faut toujours que je me repose, me concentre sur moi. N'ayez crainte si vous ne me connaissez pas personnellement, je suis suivi par des spécialistes, j'ai une mère et des amis qui me soutiennent.

... I'm gonna live, ...

J'ai quelque chose que tout le monde n'a pas. Un semestre (de plus) pour me remettre debout. Des fois la dépression ou le burnout rend difficile les plus simples actions. Il est important de ne pas se mettre de la pression.

J'essaye quand même de me mettre un petit rythme de vie. Me coucher entre 22h et 24h, me lever entre 8h et 10h. Garder une hygiène de vie correcte. Aller faire du sport, comme courir ou de la self-défense, 2 fois par semaine. Je vais même me mettre à quelque chose qui est encore difficile pour moi, dessiner 3 fois par semaine. Vous pouvez même voir mes sketches ici. Je ne suis pas fière de tous, c'est beaucoup de travail, mais j'apprends. (bim, bien fait très chère prof d'arts plastiques qui pensait que j'étais bonne à rien :3).

Je passe sous silence aussi plein de choses personnelles, mais mon agenda est bien rempli.

... I'm gonna learn, ...

En plus de tout ce petit programme, j'ai aussi décidé de reprendre confiance en moi. Pour ceux qui n'ont pas lu, j'ai un syndrome de l'imposteur qui me pénalise beaucoup dans ma vie. Mais j'en ai assez.

Je vais tenter, chaque semaine, de travailler de l'informatique et pour du libre. Ça peut être regarder des conférences, lire de la documentation, lire des livres pour apprendre à mieux coder, manager mes services / des nouveaux services. Je prévois à terme de faire 12h de travail de ce type par semaine. C'est assez peu dans le sens où il me faut du temps pour me reposer, mais c'est suffisamment pour me remettre sur les rails et mettre un coup de botte sur mon syndrome de l'imposteur.

Je sais apprendre, j'ai les capacités. Il faut juste s'y mettre.

... and DO things.

Du coup ce post est peut être un peu court par rapport a vos lectures habituelles. Je dois admettre qu'écrire ceci est plus pour moi. C'est un journal de bord, de mon travail, de mes avancées.

Cette semaine, j'ai mis plusieurs fois un timer d'une heure a côté de mon laptop, fermé tout réseau social, et j'ai travaillé. Certes pas travailler pour un salaire, mais travailler pour moi, pour apprendre, et grandir.

En informatique, j'ai :

  • installé VSCodium, la version libre de Visual Code studio. J'entends au loin les râleurs libristes qui veulent me convaincre de rester sur vim (ou pire, de passer à emacs). Mais j'ai envie d'essayer cet outil, qui a l'air juste assez flexible pour s'adapter à différents projets de code, et facilement extensible (contrairement à vim et son terrible vimrc). J'ai commencé à le personnaliser, je vous tiendrais informé si il me plait !
  • Fait refait un petit peu de code grace à codewars. J'ai décidé de me concentrer sur du python, pour sa flexibilité, même si mon langage d'amour reste encore le rust. Je bloque encore sur certains exercices, mais je réussis élégamment d'autres. Parfait pour s'occuper 30 petites minutes et réactiver sa logique.
  • Commencer Regex Crossword, un excellent petit site qui nous apprend à travers des "mots croisés" à comprendre les regex, afin d'à long terme pouvoir mieux les écrire. J'en ai fait 20/30 minutes et je vais commencer le niveau "Experienced", je pense que les choses sérieuses vont doucement commencer.
  • Lu les 4 premiers chapitres de "Testing Python, Applying Unit Testing, TDD, BDD, And Acceptance Testing". C'est malheureusement du python 2, donc très dérangeant et ce livre (qui date de 2014) mériterait une mise à jour. Autrement, c'est très agréable de lire ENFIN un guide ayant comme sujet "comment tester votre code", et pas juste "alors tu fais un unit test avec un assertEqual(add(2, 2), 4) puis bon courage pour le reste". Oui il parle au début d'unit testing, puis nous apprend comment faire du mocking, patch, et il va maintenant parler de ce qui m'intéresse le plus, le Test Driven Development (TDD). On m'a souvent parler de cette méthode, mais je vois encore mal comment l'appliquer sur mes projets (et je n'ai jamais été "forcée" en cours à utiliser cette méthode de développement). Oui j'ai envie d'apprendre à faire bien, je sais.
  • J'ai lu How I write backends. C'est un article que j'ai vu passer sur mes flux RSS, et je me suis dite que ça me ferait de la culture. Je n'ai pas tout compris, j'ai frissonné instinctivement à l'utilisation de Javascript dans la conception d'un backend, mais personne ne m'ayant jamais véritablement expliqué comment concevoir ou réfléchir un backend, ce fut une lecture intéressante.

En cinéma j'ai vu:

  • Avengers: End Game. Avons-nous besoin de présenter la dernière grosse production de Marvel ? Non. Je suis pas un fan du MCU. Je ne vais pas spoil mais ... pfff c'est vraiment pas folichon, voir pire que d'autres films de la branche.
  • Mad Max Fury Road, Black And Chrome Edition. C'est l'édition en noir et blanc de mon film préféré de tous les temps. Eh bien c'est une expérience à ne pas rater, certains plans sont magnifiques. Si vous n'avez toujours pas vu ce film, foncez.
  • 28 Days Later. Un film d'horreur / zombie de 2002, très dur avec des sujets psychologiques ... assez terrifiant (vous n'allez pas apprécier l'espèce humaine après votre visionnage). Néanmoins, les plans, la réalisation, les personnages, cette MUSIQUE, c'est un petit bonheur.

En livre je n'ai malheureusement pas lu grand-chose, ou je n'ai pas la mémoire assez vive pour vous en parler maintenant.

And I'm gonna carry on.

Ce ne sera pas la seule update. Peut-être que la prochaine sera dans 2 semaines. Dans un mois. Peut-être que je parlerais surtout d'informatique, ou au contraire de bien-être. Mais j'existe, je vis.